Pourquoi mon enfant a-t-il peur du noir ?

Cette peur du noir est une peur très fréquente chez les enfants. Avec leur imagination débordante, ils s’imaginent qu’il y a des monstres cachés sous le lit ou dans leur armoire. Et le soir, le coucher peut s’avérer compliqué. Certains enfants essayent par tous les moyens de ne pas aller dormir : soif, faim, pipi, toutes les excuses y passent. Mais comment expliquer que notre enfant ait peur du noir ?

Insécurité à la nuit tombée

Pour un enfant, il est normal de ressentir un fort sentiment d’insécurité lorsqu’il se retrouve dans le noir. Il ne peut voir de façon visuelle ses repères, il est un peu perdu. Il peut se retrouver paniquer si il ne retrouve plus son doudou ou si un bruit suspect pourrait provenir d’un monstre caché. Cela entraîne  de l’angoisse pour l’enfant et être dans le noir devient une épreuve pour lui.

Il a été prouvé que les enfants souffrant d’une peur de la séparation avec ses parents a plus souvent peur du noir. En réalité, c’est car ces deux choses sont associés. Il a peur du noir lorsque le parent le couche et quitte ensuite la chambre.

Une peur partagée

L’heure du coucher peut parfois être un moment angoissant pour l’enfant mais aussi pour les parents. Les adultes espère toujours que leurs enfants s’endorment paisiblement et rapidement. Et il peut arriver qu’ils viennent vérifier dans la chambre à plusieurs reprises. Mais en réalité, cette angoisse des parents est transmise à l’enfant. Comment pourrait-il être serein alors que ses parents ne le sont pas ? L’enfant a besoin de stabilité et d’être rassuré. Alors essayez de ne pas majorer sa source d’angoisse.

L’aider à s’exprimer

L’enfant qui a peur du noir vous le dira. Il l’exprimera à sa façon parfois de façon détournée. Prenez le temps de l’écouter, de le rassurer et de lui expliquer qu’il n’a aucune raison d’avoir peur. Si il vous évoque des monstres, n’hésitez pas à faire le tour de sa chambre avec lui pour lui montrer qu’il n’y en a pas dans sa chambre. Vous pouvez aussi lui faire dessiner les monstres qu’il imagine puis de lui faire arracher le papier pour tuer ces horribles monstres. N’hésitez pas également à lui demander ce que vous pourriez faire pour qu’il ait moins peur. Il aura probablement des idées que vous n’aurez pas et elle s’avéreront bien plus efficaces que les vôtres.

Besoin de ses parents

Il arrive souvent que les enfants réclament à plusieurs reprises leurs parents le soir. Cela s’explique très simplement : ils n’ont pas passé assez de temps avec eux la journée. Vous remarquerez cela lors des changements de rythme principalement. A la fin de votre congé maternité mesdames ou votre congé paternité messieurs, lorsque vous retournerez travailler, votre bambin risque de vous donner du fil à retordre au moment du coucher. Et c’est tout à fait normal. Souvent, il peut prendre l’excuse de la peur du noir pour vous retenir un peu plus longtemps avec lui. Essayez de lui consacrer un temps rien qu’à lui le soir : câlins, lecture du soir, comptines. Il a besoin de sentir que vous êtes toujours là pour lui pour se sentir rassuré et prêt à se coucher sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *