Comment s’organiser pour toujours avoir des petits pots bébé faits maison ?

On entend de plus en plus parler actuellement du batch cooking. C’est une pratique qui consiste à préparer à l’avance tous les repas de la semaine. Chaque jour, il ne reste plus qu’à réchauffer ou terminer légèrement la préparation du repas. Cette méthode fait de plus en plus d’adeptes dans la mesure où le temps est compté. On préfère aujourd’hui passer du temps en famille ou en loisirs qu’en cuisine. Peut-être aurez-vous des difficultés également à préparer les repas de votre bébé tous les jours. Ne vous laissez pas aller à acheter des petits pots industriels. Ils sont bien moins bons que de produits frais. Alors si on essayait d’adapter cette méthode de batch cooking pour préparer les petits pots de bébé pour une semaine ?

Pourquoi favoriser les petits pots maison ?

Lorsque l’on manque de temps, acheter et réchauffer un petit pot industriel pour bébé est la solution la plus simple. Cela demande peu de temps et d’énergie. Les marques savent aussi donner les arguments pour convaincre les parents : petits pots sans additifs, bio… Mais ces petits pots sont-ils réellement ce qu’il y a de mieux pour les bébés ? Posez-vous la question un instant.

Des repas de meilleurs qualités

Les plats industriels, que ce soit pour adultes ou pour bébé, sont bien moins nutritifs. Faire la cuisine avec des aliments frais apporteront toujours une meilleure qualité nutritionnelle qu’un plat industriel. En effet, tous les produits industriels sont soumis à une méthode de conservation afin d’être mangeable durant plusieurs semaines ou mois après l’achat. Cela détruit une très grande partie des nutriments présents dans les aliments de base. En cuisinant pour votre enfant, vous vous assurez de lui donner des produits de bonne qualité. De préférence, optez pour des aliments achetés en circuit court et issus de l’agriculture biologique. C’est le meilleur moyen de conserver les bons nutriments. L’avantage est également que vous pouvez adapter les repas de bébé en fonction de son état de santé. Si il est fatigué, donnez-lui une compote riche en vitamine C. Si il est constipé, privilégiez alors les compotes aux pruneaux ou pêches.

L’assurance d’une alimentation équilibrée

En faisant participer ou tout du moins regarder votre bébé lors de la préparation, vous lui donnez également une éducation alimentaire. Vous pourrez lui apprendre à reconnaître les différents fruits et légumes. Il verra aussi comment vous procédez. Il pourra également sentir les odeurs et goûter la préparation au fur et à mesure. Lorsqu’il grandit, n’hésitez pas à le faire vraiment participer. Touiller les légumes qui cuisent avec vous, mettre les légumes coupées dans le blender… En l’impliquant, il aura plus de chance en grandissant d’avoir une alimentation équilibrée. Et il aura des goûts alimentaires très variés. Votre petite victoire sera lorsqu’il vous réclamera une purée maison à la place d’une vulgaire purée en sachet.

Des économies faciles

Si vous êtes dans une démarche de réduire les coûts de la famille, cuisiner soi-même va totalement dans ce sens. Faisons quelques calculs… Un petit pot industriel coûte environ un euro. Cela ne semble pas très cher. Mais attendez une minute. Pour faire vos petits pots maison, vous pourriez par exemple acheter pour le même prix 500g de carottes biologiques. Avec cela, vous pourrez alors réaliser une bonne purée pour l’équivalent de 3 ou 4 petits pots. Soit, un prix de revient bien plus intéressant. En plus d’être meilleure au goût et en valeur nutritive, vous réaliserez également de belles économies.

Une démarche zéro déchet

Pour les adeptes du zéro déchet, c’est évidemment la meilleure alternative aux petits pots industriels. Même si il vous faudra acheter un peu de matériel dans un premier temps, vous n’aurez plus à jeter un contenant à chaque repas. Vous pourrez utiliser des contenants réutilisables en verre ou en plastique. Ces petits pots sont conçus la plupart du temps pour passer également au congélateur.

Et probablement qu’en y réfléchissant quelques minutes, vous trouverez d’autres arguments qui correspondront à votre situation.

petits pots purée bébé

Prévoir des ustensiles adaptés et en nombres

Le mixeur plongeant

Si vous souhaitez débuter la préparation de petits pots sans trop investir au départ, c’est le mixeur plongeant que vous utiliserez. Aujourd’hui, tous les ménages en ont un. L’avantage de cet appareil est que vous pourrez mixer très rapidement une grande quantité d’aliments. Cela s’avère pratique si vous souhaitez préparer vos petits pots à l’avance pour le mois par exemple.

Le robot pour bébé

La plupart des parents investissent très rapidement dans un robot bébé. Il en existe des basiques qui cuisent les aliments à la vapeur et qui mixent. Mais la cuisson et le mixage ne se font pas en même temps ce qui peut parfois sembler long. Vous avez également la possibilité d’opter pour un robot 2 en 1 qui cuit et mixe en même temps. Ceux-ci sont plus chers mais vous passerez encore moins de temps à préparer les petits pots. Contrairement à l’utilisation d’une casserole et d’un mixeur, vous pourrez faire autre chose pendant que le robot travaille.

Les pots de conservation

Pour conserver les purées ou les compotes, vous aurez besoin d’un petit stock de petits pots de conservation. Vous pourrez en trouver de différentes contenances. Nous vous conseillons d’opter pour l’achat de deux tailles de pots. Dans les plus grands, vous pourrez conserver une dose de purée correspondant à un repas. Et dans les plus petits, vous pourrez y mettre les desserts et compotes maison. Pour gagner du temps, assurez-vous que les petits pots peuvent être lavés au lave-vaisselle. Si vous faites le choix de congeler vos purées et compotes, veillez également à ce que les pots supportent le stockage au congélateur.

Les moules de conservation

Ces petits moules en silicone sont parfaits pour réaliser de petites portions de purées ou de compotes. Lorsque vous débutez la diversification alimentaire, vous donnerez de petites quantités à votre bébé. Les pots de conservation peuvent être trop grands dans un premier temps. Les moules de conservation ont une contenance plus petite ce qui est parfait pour un début de diversification. En général, les moules donnent des portions allant de 12g à 20g. Assurez-vous qu’ils puissent passer au lave-vaisselle et au congélateur pour plus de simplicité.

Les sacs de congélation

Si vous prenez l’habitude de préparer vos légumes sans procéder directement à la cuisson, vous aurez besoin de sacs de congélation. Après avoir épluché et coupé vos fruits et légumes, vous pourrez les conserver au congélateur pendant plusieurs semaines dans des sacs congélation hermétiques.

petits pots bébé maison

S’organiser pour préparer tous les repas de la semaine

On prépare le menu

Comme pour tout ce qui demande de l’organisation, vous pouvez prévoir à l’avance les menus de bébé. C’est la meilleure façon d’économiser et du temps et de l’argent. En faisant cela, vous vous assurez d’avoir tout le nécessaire pour la semaine. Avoir une vue d’ensemble des repas vous permettra de réaliser votre liste de courses et de faire vos courses en conséquence. Ne vous embêtez pas à planifier un repas différent à chaque fois. Lors de la diversification alimentaire, les bébés ont besoin de goûter plusieurs fois d’un aliment pour se faire au goût.

On proportionne pour chaque repas

Une fois les courses faites, il est temps de passer à la préparation. Dans la mesure du possible, choisissez des légumes et des fruits de saison qui auront un meilleur goût. Lavez, épluchez et coupez la quantité de légumes souhaités. On passe ensuite à la cuisson et au mixage avec les ustensiles dont vous disposez.

Lorsque la purée a refroidi, vous allez pouvoir en faire de petites portions. Si votre bébé est au début de la diversification, commencez par de toutes petites quantités. De préférence, commencez par l’équivalent d’un glaçon par repas. Vous pourrez ensuite augmenter progressivement. Lorsque bébé a goûté à de nombreux légumes et mangent des quantités plus importantes, vous pouvez passer au petits pots ou aux moules en silicones. Quelque soit le contenant choisi, notez toujours la date de préparation.

On conserve

Une fois les contenants remplis, on passe à la phase de conservation. Vous aurez le choix entre plusieurs méthodes : réfrigérateur, sous vide, congélateur ou stérilisation. Ces différentes méthodes ainsi que la durée de conservation pour chacune sont détaillées à la suite de cet article.

On réchauffe à chaque repas

Pour réchauffer, vous aurez plusieurs options également. Si c’est une purée qui se déguste froide, sortez la du congélateur et placez-la au réfrigérateur plusieurs heures avant le repas. Évitez au maximum de laisser la purée décongeler à température ambiante. Cela favorise le développement des bactéries.

Dans les moments où vous manquez de temps, vous pourrez réchauffer la purée au micro-ondes. Chauffez sur une courte durée car il ne faut pas qu’elle soit bouillante. Goûtez systématiquement avant de la donner à votre bébé. Il ne faudrait pas qu’il se brûle. Si vous le souhaitez, vous pouvez également laisser décongeler et réchauffer tranquillement dans une casserole. Remuez régulièrement jusqu’à obtenir une température adaptée à votre bébé.

petits pots pour bébé

Quelle est la meilleure méthode de conservation des petits pots bébé faits maison ?

La conservation au réfrigérateur

La conservation au réfrigérateur est la conservation la plus simple à mettre en place. En revanche, faites très attention car la durée de conservation est très courte. Il est conseillé de ne pas garder des aliments prépares plus de trois jours au réfrigérateur. Cette durée est même réduite si vous avez ajouté des œufs, du lait ou de la crème à votre préparation. Dans certains cas, il est même conseillé de ne conserver les petits pots une journée uniquement.

La conservation sous vide

Si vous n’avez pas d’autres moyens de conservation que le congélateur, vous pouvez essayer la conservation sous vide. Pour cela, vous aurez un petit investissement à prévoir avec l’achat d’une machine sous vide ainsi que des sacs de conservation adapté. Cela peut parfois être un achat conséquent en fonction de la qualité de l’appareil choisi. En revanche, de cette façon, vous passez la durée maximum de conservation au réfrigérateur de trois jours à environ sept jours.

La conservation au congélateur

La méthode de conservation la plus utilisée est celle de la congélation. Veillez bien à ce que vos purées soient totalement froides avant de les placer au congélateur. Vous pouvez tout aussi bien choisir de congeler des portions dans des petits pots, dans des moules adaptés ou dans des sacs de congélation. Si votre bébé a un tout petit appétit ou que vous commencez juste la diversification alimentaire, vous pouvez aussi utiliser des bacs à glaçons. Cela vous permettra d’avoir de toutes petites quantité et de ne pas gâcher. C’est également un très bon moyen de proposer plusieurs goûts différents à votre bébé sur un même repas. Nous vous conseillons de démouler les glaçons de purée et de les vider dans un sac de congélation ensuite. N’oubliez pas d’y inscrire le contenu et la date de préparation. Avec cette méthode, vous pourrez conserver facilement vos petits pots maison pour plusieurs semaines.

Le conservation par stérilisation

Une dernière méthode de conservation consiste à stériliser les petits pots de bébé. La technique est la même que pour les pots de confitures. Vous devrez alors vous procurez des petits pots en verre spécialement conçus pour cela : des bocaux spécial conserve. Une fois votre purée terminée, versez la quantité souhaitez dans un bocal. Puis faites bien l’étanchéité en plaçant le joint avant de refermer le bocal. Vous devrez ensuite faire bouillir une grande quantité d’eau dans laquelle vous placerez vos bocaux pour une vingtaine de minutes. Pour une conservation optimale, vérifiez à chaque nouvelle stérilisation que le joint d’étanchéité est en très bon état. Dans le cas contraire, vos petits pots ne conserveront absolument pas. Avec cette méthode de conservation, vous pourrez garder vos petits pots jusqu’à deux ans.

Désormais, vous savez tout sur l’organisation, la préparation et les méthodes de conservation des petits pots bébé faits maison. Alors, qu’est-ce qui vous empêche de sauter le pas aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *