5 façons d’aider bébé à faire son rot

Les rots de bébé sont très importants pour que la digestion se passe bien. Il soulageant les douleurs abdominales et permettent de libérer de la place pour les prochains apports de lait. Tous les bébés ont besoin de roter mais certains ont plus de difficultés à y arriver et ont besoin d’aide. Nous vous proposons 5 façons afin d’aider votre bébé à faire son rot.

Certains préfèrent la technique classique qui consiste à installer bébé contrôle l’épaule, alors que d’autres utilisent des méthodes différentes. Et certains jours, toutes les astuces habituelles ne marchent pas et il est temps d’essayer quelque chose de différent.

Pourquoi mon bébé doit-il faire son rot ?

Lorsque les bébés boivent, ils avalent aussi de l’air – que ce soit au biberon ou au sein. Les bulles piégées dans leur système digestif peuvent leur donner un peu mal au ventre. C’est pourquoi le fait d’évacuer l’air par un rot aide non seulement les bébés à se sentir plus à l’aise, mais également à finir leur repas entièrement.

Quand doit-il roter ?

Si vous allaitez votre enfant, nous vous conseillons de lui permettre de faire un rot à environ mi-allaitement. En revanche, si votre bébé tète aux deux seins, profitez du changement de côté pour lui faire faire son rot. Si il se tortille ou se sent mal à l’aise, essayez de lui faire faire son rot avant de lui offrir plus de lait.

Les bébés nourris au lait maternisé peuvent être roter tous les 60 à 90 ml. Cela peut être nécessaire avant si ils vous semblent inconfortables. Si ils s’endorment durant l’allaitement ou le biberon, il n’est pas nécessaire de le réveiller pour qu’ils puissent faire leur rot.

Comment aider bébé à roter ?

Nous avons rassemblé les meilleures techniques pour aider votre bébé à faire son rot.

bébé qui fait son rot dans le porte-bébé

L’installer contre votre épaule

Cette position est la plus connue et est très utilisée. C’est celle qui est utilisée depuis des générations et qui fonctionnent généralement très bien. Prenez votre bébé dans les bras et installez-le le ventre contre votre épaule, sa tête repose sur cette dernière. Maintenez le au niveau des fesses de manière à ce qu’il soit collé tout contre vous. Vous pouvez également lui tapoter délicatement le dos. Nous vous conseillons de mettre un chiffon ou un linge sur votre épaule au cas où votre bébé régurgiterai au moment du rot.

En position assise

Placez bébé sur vos genoux en position assise, en vous penchant un peu en avant. Utilisez une main pour soutenir la tête et la poitrine de bébé et l’autre pour frotter ou tapoter doucement son dos. Encore une fois, un chiffon de rot jeté sur vos jambes est une bonne idée.

L’installer sur le ventre

Positionnez votre bébé allongé sur le ventre. Placez sa tête légèrement tournée sur un genou et son ventre sur l’autre genou. Maintenez bien sa tête. Vous pouvez frottez son dos pour permettre l’évacuation des bulles dans son ventre.

La marche à pied

Cette technique n’est conseillé que si votre bébé a déjà quelques mois et est capable de maintenir sa tête seul. Installez bébé dans son porte-bébé son dos contre votre torse. Vous pouvez également l’installer dans une écharpe de portage. Mettez une main sous ses fesses pour le maintenir et avec la seconde main frottez ou faites une légère pression sur son ventre. Et tout cela, en marchant tranquillement.

Revoir l’alimentation

Si après toutes ses méthodes, votre bébé a encore beaucoup de difficultés à faire son rot, il faudra réfléchir à la raison. Il est possible que le lait que vous lui donnez ne lui convienne pas. Peut-être a-t-il des difficultés à le digérer. Essayez également de le nourriture dans un environnement calme. Il est possible que si votre bébé est trop stimulé, il ingurgite beaucoup plus d’air. Vous pouvez également fractionner ses repas et lui faire faire plusieurs rots. Dans tous les cas, il est important que votre bébé ait fait son rot avant de l’installer dans son berceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *