Comment calculer les semaines d’aménorrhée ou de grossesse ?

Comme chacun le sait, une grossesse arrivée à terme dure 9 mois, donc 39 semaines.

Une femme est dite enceinte lorsqu’il y a eu fécondation. C’est à dire lorsqu’un ovule et un spermatozoïde fusionnent. Avant d’en arriver à la fécondation, il faut qu’il y ait eu une ovulation. En règle générale, une femme ovule le 14 ème jour de son cycle menstruel. Cela dépend tout de même du cycle de chaque femme. Certaines ont des cycles de 28 jours (ce qui est plutôt le cas habituellement) mais d’autres peuvent avoir des cycles plus courts ou plus longs. De ce fait, le calcul de la date d’ovulation peut s’avérer complexe.

Une fois le test de grossesse positif, vous allez pouvoir commencer à calculer l’âge de la grossesse. De préférence, on utilise la datation de la grossesse en semaines car un fœtus évolue vite.

Quelle différence entre les semaines d’aménorrhée et les semaines de grossesse ?

Le calcul en semaines d’aménorrhée est celui dont vous entendrez parler chez votre gynécologue ou sage-femme. Ce calcul débute à partir du jour de vos dernières règles. Les professionnels de santé préfèrent utiliser ce calcul car le fait de se baser sur la date d’ovulation n’est pas suffisamment fiable. En effet, comme dit précédemment, cette date est différente chez toutes les femmes. Alors qu’une femme se souviendra de son dernier jour de règle plus facilement.

Le calcul en semaines de grossesse se fait à partir du jour où l’on pense que la fécondation a eu lieu. Il s’agit donc d’un rapport sexuel ayant eu lieu lors de la période d’ovulation. Cette période s’étend de 1 à 5 jours ce qui laisse une marge assez vaste pour connaitre la date exacte de fécondation. C’est pour cette raison que les soignants préfèrent utiliser le calcul en semaines d’aménorrhée.

Femme enceinte qui tient des petits chaussons de bébé

Comment calculer sa semaine de grossesse (SG) ?

Pour effectuer le calcul de sa semaine de grossesse, on part du jour présumé d’ovulation. Si cette date est le 20 juin, la date d’accouchement sera fixée aux alentours du 19 mars. En effet, on ajoute 39 semaines soit la durée d’une grossesse arrivée à terme. La première semaine de grossesse est donc celle qui comprend le 20 juin. Et la 39e semaine sera celle qui comprend le 19 mars de l’année suivante. Le calcul a été effectué avec le calendrier de l’année 2019/2020.

Comment calculer sa semaine d’aménorrhée (SA) ?

Pour le calcul de grossesse en SA, on part du premier jour des dernières règles, c’est à dire deux semaines avant la date d’ovulation. Il a donc une différence de deux semaines avec le calcul en semaines de grossesse. Cela signifie donc que la grossesse calculée en semaines d’aménorrhée comporte 41 semaines et non 39.

Qu’est ce que les aménorrhées non gravidiques ?

Une aménorrhée gravidique est une absence de règles dû à une grossesse. Mais parfois, il n’y a pas de grossesse derrière cette arrêt des règles, il s’agit alors d’une aménorrhée non gravidique. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe à la période de la ménopause. Les règles s’arrêtent définitivement. Dans d’autres cas, cela peut arriver suite à un traumatisme ou une pathologie autre (dépression, maladies endocriniennes…). On parle d’aménorrhée chez une femme adulte lorsque l’absence de règles date d’au moins 3 mois. En cas de doute, nous vous conseillons de réaliser au plus vite un test de grossesse et de consulter rapidement votre gynécologue ou sage-femme. Si vous attendez trop avant de consulter, cela risque de menacer votre fertilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *