Grossesse et fatigue : nos astuces

La grossesse et l’arrivée d’un bébé dans votre foyer sont deux événements de vie qui vont beaucoup chambouler vos habitudes. Mais dès les premiers mois de grossesse, vous allez vous apercevoir que cela change déjà beaucoup de choses. Vous vous sentez beaucoup plus fatiguée qu’habituellement. Et c’est normal ! Votre corps est sollicité pour deux personnes, vous et le petit être qui grandit en vous. Ce futur bébé a d’importants besoins pour se construire et se nourrir. De ce fait, votre corps travaille beaucoup plus pour lui apporter tout ce dont il a besoin. Mais il n’est pas possible de ressentir une fatigue intense durant toute votre grossesse…

5 raisons qui expliquent la fatigue durant une grossesse

La pression sanguine augmente

Dès le début de la grossesse, le flux sanguin augmente. Cela s’explique par le fait que dès lors il doit également nourrir le placenta via le réseau de veines et artères. Ce placenta est primordial dans la croissance du bébé car c’est grâce à lui que le fœtus reçoit tous les nutriments dont il a besoin. Le rythme cardiaque augmente également pour permettre au sang d’alimenter le placenta. Le cœur doit désormais faire voyager 6 litres de sang par minute dans votre corps au lieu des 4 litres habituels. Tous ces changements entraînent souvent une diminution de la tension artérielle, et donc une fatigue ressentie par la maman. Il faut environ attendre deux mois pour que tout se remette naturellement en place après l’accouchement.

légumes frais

Les réserves de nutriments sont englobés par le fœtus

Le fœtus a d’importants besoins en nutriments également (vitamines, fer, calcium…) Ils sont essentiels au développement de l’embryon. Celui-ci puise dans les réserves de nutriments de la maman. Cela peut également expliquer une importante fatigue durant la grossesse. Il est courant que votre médecin traitant vous prescrire des compléments alimentaires pour ne pas épuiser vos réserves. Il s’agit notamment du calcium, du fer et des vitamines D et B9.

Le système respiratoire est très sollicité

Durant la grossesse, la consommation de votre corps en oxygène augmente d’environ 20%, et ce pour nourrir le fœtus. En soit la respiration de la maman ne s’accélère pas vraiment, mais elle se modifie. La respiration provient davantage « du thorax » que « du ventre » étant donné que l’utérus prend de plus en plus de place. La respiration se veut donc plus profonde. Cela provoque une fatigue durant la grossesse car les besoins sont décuplés.

Le pancréas fait du zèle

Qui dit nutriments dit pancréas. En effet, c’est grâce à lui que les nutriments sont absorbés par le corps. C’est également lui qui produit de l’insuline permettant à votre corps d’assimiler le glucose. Lors des premiers mois de grossesse, vous pouvez subir des malaises hypoglycémiques. Cela s’explique par le fait que les cellules du pancréas grossissent augmentant ainsi le taux d’insuline dans le sang. Cela a pour conséquence une assimilation plus rapide du glucose et donc une baisse parfois trop importante de la glycémie. En revanche, tout cela s’inverse entre le 4e et le 6e mois. Les cellules du pancréas deviennent moins sensibles afin de limiter les risques de diabète gestationnel. Votre foie reprendra un fonctionnement « normal » plusieurs mois après l’accouchement.

Les reins sont très demandés également

Les reins subissent leur lot de changement également. En effet, ils grossissent d’environ un centimètre durant la grossesse. Etant donné que l’afflux sanguin augmente, ils ont plus de sang à nettoyer de toutes les toxines. Ils ont la mission de débarrasser les déchets de la maman mais également du fœtus. Cela peut provoquer une hypertension et une fatigue durant toute la grossesse.

Quelques pistes pour vous aider à retrouver de l’énergie

Manger équilibré

De manière générale, une alimentation équilibrée aide à avoir une meilleure hygiène de vie et à se sentir bien. Cela ne change pas lorsque l’on est enceinte, c’est même encore plus important. Afin d’apporter tout ce qui est nécessaire à la bonne croissance du fœtus, il vous faut augmenter votre apport calorique de 25%. Cela ne veut pas dire manger plus gras ou sucré, au contraire, soyez vigilante à cette mauvaise habitude. Privilégiez les aliments riches en fer et en calcium pour éviter toute carence. Les fruits et légumes sont à consommer en grande quantité car ils sont riches en vitamines et en fibres. Nous vous conseillons de manger de tout, mais dans des quantités un peu plus importantes. On dit qu’il faut consommer environ 2 000 calories en début de grossesse, et que cela passe à 2 500 calories à partir du 6e mois. N’oubliez pas également de boire suffisamment d’eau pour aider vos reins qui fonctionnent à plein régime. Nous vous conseillons également de ne pas sauter de repas et de même ajouter deux petits encas (un dans la matinée et un l’après-midi). Ils vous aideront à ne pas subir de coups de fatigue.

Femme enceinte qui fait du yoga

Ne pas oublier de pratique une activité physique adaptée

Qui a dit qu’on ne pouvait pas pratiquer de sport en étant enceinte ? Terminé les mauvaises excuses. Bien entendu, il faut prendre quelques précautions mais la pratique du sport est tout à fait possible. Cela vous permettra en plus de limiter tout problème lié à la circulation sanguine. Nous vous conseillons d’opter pour des sports doux, oubliez les sports à risques ou trop intensifs. Choisissez plutôt la marche, la natation, la danse, le yoga…

Se reposer encore et encore

Enceinte, il est normal de se sentir fatiguée et d’avoir besoin de plus de sommeil. Ecoutez-vous et votre corps, car en effet vous avez besoin de beaucoup plus de repos. Nous vous conseillons de dormir minimum 8h par nuit, même plus si c’est possible. Vous vous pouvez aussi faire une sieste si vous en avez la possibilité. Afin de bien dormir, vous pouvez surélever légèrement vos jambes ce qui favorisera la bonne circulation sanguine et vous évitera d’avoir des douleurs dans les membres inférieurs. Vous pouvez également caler un ou plusieurs oreilles entre vos jambes pour vous assurer une meilleure posture. N’hésitez pas à faire des pauses dans vos activités si vous en ressentez le besoin et à demander de l’aide à votre entourage pour les activités du quotidien. Dormez autant que vous le pouvez car une fois bébé arrivé, vos nuits seront bien plus courtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *