Je suis séropositive et enceinte

Il est fortement conseillé que toutes les femmes ayant comme projet de tomber enceinte passe un test de dépistage du VIH. En fonction du résultat obtenu à ce test, votre grossesse se déroulera de manière différente. Si le test revient positif, vous aurez un suivi et un traitement particulier à suivre. Etre séropositive ne vous empêchera pas d’être enceinte.

Qu’est-ce que le VIH ?

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) est un rétrovirus qui s’attaque aux cellules du système immunitaire et les détruit ou les rend inefficaces. Le VIH se transmet à l’occasion de rapports sexuels (anaux ou vaginaux) non protégés, d’une transfusion de sang contaminé ou de l’échange de seringues contaminées. Il se transmet aussi de la mère à l’enfant pendant la grossesse, l’accouchement ou l’allaitement au sein.

Je suis séropositive et enceinte. Mon bébé va-t-il contracter le VIH ?

Votre bébé peut contracter le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) pendant la grossesse, l’accouchement ou encore durant l’allaitement. Cependant, il existe des moyens de réduire considérablement les risques que votre bébé soit infecté.

Comment puis-je protéger mon bébé contre le VIH ?

Pendant la grossesse et l’accouchement, vous devrez prendre des médicaments antirétroviraux (utilisés pour traiter ou prévenir le VIH) pour réduire le risque de transmettre l’infection à votre bébé. Cela est une obligation même si votre charge virale est très faible. Si vous et votre bébé ne prenez pas de médicaments antirétroviraux, il y a environ 1 chance sur 4 que votre bébé finisse par contracter le VIH.

Votre bébé devra prendre un ou plusieurs médicaments antirétroviraux pendant les 4 à 6 premières semaines de sa vie. Si vous et votre bébé prenez à temps et correctement les traitements, le risque que votre bébé soit infecté par le VIH tombe à moins de 1 %.

femme enceinte

Dois-je accoucher par césarienne ?

Pour une femme enceinte et séropositive, la meilleure façon d’accoucher dépend de la quantité de virus présente dans votre sang au moment de l’accouchement. C’est ce qu’on appelle la charge virale VIH. Votre médecin peut vous donner des conseils sur le mieux à faire en fonction de votre situation. Si votre charge virale est élevée (supérieure à 1000 copies/mL), votre médecin vous recommandera probablement une césarienne pour empêcher votre bébé de contracter le VIH pendant le travail. Si votre charge virale est faible (inférieure à 1000 copies/mL), votre médecin vous recommandera plutôt un accouchement par voie basse, à moins qu’il n’y ait une autre raison pour laquelle vous ayez besoin d’une césarienne.

Les médicaments antirétroviraux feront-ils mal à mon bébé ?

Ces médicaments sont utilisés pendant la grossesse et chez les nouveau-nés depuis plus de 20 ans. Jusqu’à présent, les enfants exposés à ces médicaments pendant la grossesse et en tant que bébés n’ont pas eu de problèmes majeurs pendant la petite enfance et l’enfance. Mais il est encore trop tôt pour dire s’il peut y avoir des effets tardifs lorsque les enfants deviennent adultes.

Quand saurai-je si mon bébé est séropositif ?

Les tests sanguins, comme ceux qui déterminent votre charge virale, peuvent détecter si votre bébé a le VIH. Habituellement, trois analyses sanguines sont effectuées. Le premier test sanguin est réalisé dans les premiers jours de vie de l’enfant. Le second sera fait entre 1 et 2 mois et le troisième entre 4 et 6 mois. Si ces trois tests reviennent négatifs pour le VIH, on pourra dire que votre bébé n’a pas le virus. Pour en être totalement certain, de nombreux médecins recommandant de réaliser un nouveau test de dépistage du VIH vers l’âge de 2 ans.

enceinte

Que faire si mon bébé est porteur du VIH ?

Si l’un des tests se révèle positif, un autre test est effectué dès que possible pour savoir si votre bébé est infecté par le VIH. Si votre bébé est infecté, le traitement aux antirétroviraux devrait commencer et se poursuivre indéfiniment. Ces médicaments peuvent être différents de ceux administrés au cours des 4 à 6 premières semaines. Le traitement est efficace, sécuritaire et aidera à garder votre bébé en santé.

Puis-je allaiter mon bébé si je suis séropositive ?

Nous recommandons que votre bébé reçoive une préparation pour nourrissons enrichie de fer plutôt que du lait maternel. En effet, il pourrait contracter le VIH par le lait maternel. Si vous décidez d’allaiter, il est très important que vous en discutiez avec votre médecin spécialiste du VIH et le médecin de votre bébé. Ils peuvent vouloir changer le type de médicaments antirétroviraux que vous ou votre bébé recevez.

Mon bébé doit-il être suivi par un spécialiste du VIH ?

Les spécialistes conseillent que cela soit le cas. Cependant, les spécialistes du VIH sont peu nombreux, surtout si vous vivez loin d’une grande ville. Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre chez un spécialiste, c’est votre médecin de ville qui se renseignera auprès d’un confrère pour prodiguer à vous et votre enfant les examens et soins nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *