Conduire enceinte : la galère

La grossesse peut parfois constituer un véritable obstacle à la conduite (difficulté à manœuvrer, risques pour le fœtus, etc.). La voiture n’est en effet pas le meilleur moyen de déplacement pour les femmes enceintes. Cependant, quelques précautions associées au respect de certaines règles permettent de réduire les risques.

Conduire en étant enceinte, quels sont les risques ?

Conduire en étant enceinte peut être un véritable casse-tête pour la future mère notamment à l’approche du terme ou lorsque cette dernière vit une grossesse à risque. Entre les risques que le ventre touche le volant, et les difficultés pour atteindre les pédales, ces obstacles peuvent parfois représenter un réel danger sur la route. Ajoutés à cela, certains troubles liés à la grossesse comme les nausées, les périodes de grande fatigue ou les vertiges peuvent également gêner la conduite.

Au vu de tous ces risques, il est fortement conseillé aux femmes enceintes de réduire, dans la mesure du possible, leur déplacement en voiture, surtout sur de longues distances. Toutefois, certains équipements pour femme enceinte, que vous pouvez trouver sur https://www.ta-boutique.com, permettent de limiter les risques liés à la conduite. De plus, certaines précautions prises par la femme enceinte peuvent faciliter la conduite.

conduite enceinte

Quelles sont les précautions à prendre au volant en étant enceinte ?

Le ventre de grossesse peut gêner la conductrice dans certaines manœuvres comme les créneaux ou la marche arrière par exemple. Il y a aussi les risques de contractions qui peuvent survenir à tout moment. Il est donc important de prendre quelques précautions pour vous protéger et protéger également votre futur bébé.

Le port de la ceinture de sécurité est-il conseillé ?

Que vous soyez enceinte ou pas, le port de la ceinture de sécurité reste obligatoire pour toutes les personnes qui prennent le volant. En ce qui concerne les dangers que provoquerait la ceinture de sécurité sur le fœtus, les études montrent que l’absence de la ceinture de sécurité fait bien entendu courir plus de risque à votre futur bébé en cas de freinage brusque. Cependant, la ceinture de sécurité doit être portée différemment pour préserver la santé de votre enfant.

Le positionnement de la ceinture de sécurité

Il est important de savoir positionner la ceinture avec efficacité, pour plus d’aisance aussi bien pour vous que pour votre enfant. La sangle ventrale doit en effet être placée sous votre ventre, en faisant attention à la mettre le plus bas possible sur l’os du bassin. Cette position permet d’éviter les chocs sur l’abdomen lors des arrêts brusques de la voiture.

Vous pouvez également opter pour une ceinture de sécurité pour femme enceinte, équipée d’un guide-sangle qui maintient automatiquement la sangle en place. Si vous avez une grande taille, il est également recommandé de régler le siège de votre voiture légèrement vers l’arrière pour éviter le risque que votre ventre touche le volant pendant la conduite.

Nos conseils pour conduire en étant enceinte

Il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter les journées de circulation denses, de même que les jours de grand froid ou de forte chaleur. De plus, si vous conduisez sur une longue distance une pause tous les 100 km ou toutes les heures, est obligatoire pour vous permettre de vous dégourdir vos jambes et vous hydrater. La position immobile des jambes ainsi que la déshydratation empêchent une bonne circulation sanguine. Les routes et chaussées en mauvais état sont également à éviter, car les secousses sont souvent responsables des contractions.

Pour plus de prudence, vous pouvez toujours parler des risques liés à la conduite avec votre médecin. En se basant sur le développement du fœtus et sur votre état de santé, ce dernier saura mieux vous orienter. Le plus important est de préserver la santé de votre bébé.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *