5 conseils pour supporter la chaleur quand on est enceinte

Les températures élevées des mois d’été obligent les femmes enceintes à prendre un certain nombre de précautions particulières. Si des précautions ne sont pas prises, une chaleur excessive peut entraîner une hyperthermie.Il s’agit d’une augmentation de la température du corps au-delà de sa température normale : 37,5ºC. Les conséquences possibles sont graves : tachycardie, déshydratation, défaillance circulatoire due à un manque d’apport sanguin aux organes vitaux et, dans le pire des cas, coup de chaleur. Par conséquent, non seulement la santé de la femme est en jeu, mais le risque de faire une fausse couche est élevé également.

Vous trouverez ci-dessous cinq des précautions les plus importantes que les femmes enceintes doivent prendre pendant l’été pour éviter les risques.

Maintenez une bonne hydratation

La déshydratation est un risque majeur pendant la grossesse. Une carence d’à peine 2 à 3 % des niveaux d’eau dans le corps peut provoquer une augmentation significative de la densité du plasma sanguin. Ce problème, pendant la grossesse, est associé à des risques accrus de thrombose veineuse, d’infections urinaires, de réduction du liquide amniotique et de constipation (qui peuvent à leur tour provoquer des troubles alimentaires).

De plus, ce risque est accru chez les femmes qui vomissent abondamment. C’est un symptôme normal du premier trimestre de la grossesse. Mais il se prolonge pendant le reste de la grossesse chez celles qui souffrent d’un trouble appelé hyperémèse gravidique. Cela peut entraîner une perte de plus de 5 % du poids corporel.

Dans tous les cas, il est essentiel que les femmes enceintes fassent attention à leur hydratation pendant les mois les plus chauds. Pour les femmes enceintes, en période de forte chaleur, il est conseillé de boire environ 3 litres d’eau par jour (en additionnant l’eau contenue dans l’alimentation) pour assurer un état d’hydratation correct, tant pour la mère que pour le bébé.

Ayez une alimentation adéquate

Ce point est étroitement lié au précédent, car le régime alimentaire doit privilégier les produits qui, en plus d’être nutritifs, aident à l’hydratation. Dans ce groupe, les fruits (avec leur peau, si possible), les légumes et les produits laitiers se distinguent. D’autre part, il convient de réduire la consommation de produits plus caloriques, qui génèrent une sensation de lourdeur, notamment ceux qui contiennent des graisses animales (saucisses, beurre, lard, etc.) ou beaucoup de sucre (pâtisseries industrielles, boissons gazeuses, desserts).

Nous vous conseillons de consommer des aliments frais et faciles à préparer, et de limiter les aliments précuits et en conserve. Si il est difficile pour vous de manger un repas complet, vous pouvez tout à fait fractionner vos repas. Faites des portions plus petites et répartissez-les sur cinq repas par jour.

Méfiez-vous du soleil

Les soins de la peau sont essentiels pour les femmes enceintes à tout moment de l’année. Mais c’est encore plus vrai en été, lorsque les rayons du soleil nous frappent beaucoup plus fort. L’un des plus grands risques sont les mélasmes, des taches brunes claires ou intenses qui apparaissent généralement sur le visage. C’est ce qui est souvent appelé « masque de grossesse ». Jusqu’à 50 % des femmes enceintes en souffrent.
La cause des taches cutanées est l’hyperpigmentation. Ces tâches sont le résultat de la distribution différente de la mélanine et des cellules qui la produisent, les mélanocytes. La mélanine est le pigment qui nous permet de nous protéger des rayons du soleil. Ainsi, lorsque nous sommes exposés au soleil, les mélanocytes sécrètent plus de mélanine. C’est pourquoi, surtout en été, la meilleure façon d’éviter les tâches, ou du moins d’en réduire la quantité et l’intensité, est d’éviter l’exposition directe au soleil et d’utiliser des crèmes protectrices. N’oubliez pas également de porter des lunettes solaires et un chapeau.

Portez des vêtements légers

Pendant la grossesse, une femme connaît une augmentation de sa transpiration, qui est exacerbée pendant les mois d’été. Il est donc essentiel de porter des vêtements légers, confortables et amples pour réduire les effets de la chaleur. Si possible, ils doivent être fabriqués en tissus naturels. Il est également conseillé d’éviter de porter des vêtements serrant au niveau de la taille et des hanches ce qui pourraient favoriser l’apparition de varices. En ce qui concerne les sous-vêtements, il est conseillé d’utiliser des sous-vêtements en coton et si possible sans couture. Favorisez également les soutiens-gorges avec des bretelles larges et bien renforcés pour assurer un maintien optimal de la poitrine. Préférez des chaussures doivent être ouvertes mais sûres, pour réduire le risque de chute.

Pratiquez une activité physique modérée

En général, il est recommandé de faire régulièrement des exercices légers à modérés. Vous devriez aussi éviter les sports violents, les sports d’impact ou les sports susceptibles de provoquer des accidents. De plus, en été, les températures élevées obligent à réduire l’intensité des efforts. Pour éviter des risques tels que la déshydratation et les coups de chaleur faites des activités plus tranquilles. En ce sens, il est essentiel que les femmes soient attentives aux signaux donnés par leur propre corps. L’un des exercices les plus recommandés, et bien sûr très courant en été, est la natation.

Environ quatre semaines avant l’accouchement, une femme perd le bouchon muqueux qui ferme le col de l’utérus et les membranes. C’est ce qui protège le bébé des agressions extérieurs. Lorsque la future maman perd ce bouchon, les spécialistes conseillent d’arrêter totalement toute pratique sportive. Il est également déconseillé de prendre des bains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *