9 astuces et erreurs à éviter pour faire aimer les légumes à votre enfant

Les enfants ont chacun des goûts propres. Certains aimeront tous les légumes, d’autres aucun. Et cette tendance se renverse très souvent au fur et à mesure du développement de l’enfant. Si vous avez pratiqué la diversification alimentaire avec votre enfant, il devrait être plutôt curieux et apprécier les nouveaux goûts et aliments. Mais comment faire pour faire aimer les légumes à nos petites têtes blondes ?

Pourquoi est-il important que les enfants mangent des légumes ?

En règle général, les légumes ne sont pas vraiment les aliments les plus appréciés par les enfants. Ils sont au contraire souvent détestés. Et pourtant, il est nécessaire qu’ils en mangent tous les jours. Ils ont de nombreux bienfaits que ce soit pour les enfants, mais aussi pour les adultes.

Les légumes stimulent le système immunitaire

Les légumes sont composés de nombreux nutriments et vitamines. Ceux-ci sont primordiaux pour stimuler le système immunitaire et pour avoir de bonnes défenses contre les virus et bactéries. Les courges, les navets ou encore les poivrons ont d’excellents apports en vitamine C.

Les légumes agissent sur la mémoire

Certaines aliments comme les légumes verts sont connus pour faciliter et entretenir la mémoire. Ils sont riches en vitamine B. Alors ne lésinez pas sur les haricots, épinards, choux ou encore épinards.

Les légumes sont une excellente source de fibres

Avoir un régime alimentaire riche en fibres est très important pour éviter tous les désagréments intestinaux. De manière générale, consommer des aliments riches en fibres permet de prévenir la constipation. Les fibres agissent sur le système digestif, ils le stimule et permettent une bonne élimination. Ces aliments sont principalement les betteraves, les petits pois ou les salsifis.

Quelques conseils pour leur faire apprécier les légumes

On joue sur la forme

Les aliments peuvent être mangé crus ou cuits. Si vous présentez un légume à votre enfant toujours sous la même forme et qu’il ne le mange pas, essayez de varier la forme. Vous avez essayé de lui donner du chou-fleur cuit mais il ne le mange pas ? Avez-vous essayé de lui donner cru avec une petite sauce au fromage blanc. Il n’aime pas les petits pois ? Essayez de lui donner en soupe avec un petit peu de fromage râpé dedans. Dites-nous à la fin de l’article si cela a fonctionné avec votre enfant.

On varie les plaisirs

Avec des enfants ayant des goûts alimentaires difficiles, n’hésitez pas à lui proposer plusieurs associations dans l’assiette. Ne restez pas sur l’habituel légume/féculents/viande. Donnez-lui plusieurs petites portions de légumes différentes. Laissez-le picorer comme il le souhaite. Vous verrez qu’il mangera sans s’en rendre compte. Vous pouvez aussi lui proposer l’ensemble de son repas en même temps (plat principal et dessert). Laissez-le manger ses aliments dans l’ordre qu’il souhaite. Il se fera sa propre idée d’un bon repas. Observez ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas. Et gardez en tête cela pour les prochains repas.

On se retrousse les manches

On se dit parfois que l’on aura pas le temps de cuisiner un bon repas pour son bébé, alors on craque. Et on achète des petits pots bébés industriels… Ce n’est clairement pas la bonne façon pour faire aimer les légumes à vos enfants. Il n’y a rien de tel que de manger des aliments frais que ce soit en terme de goût qu’en apport nutritif. N’hésitez pas à lire nos conseils pour avoir toujours des petits pots maison à lui donner. Même lorsque vous pensez ne pas en avoir le temps !

On soigne la présentation

Même lorsqu’il mange, les enfants aiment jouer. Alors n’hésitez pas à lui faire une assiette rigolote. N’hésitez pas à le faire participer pour remplir son assiette et à ajouter de petits accessoires. Un peu d’herbes de provence, un peu de gruyère bien positionné… Vous pouvez même vous aider d’assiettes spécialement conçues pour cela. Comme celle-ci :

On donne le bon exemple

Si votre enfant vous voit manger de tout sans sourciller, il y a fort à parier qu’il voudra faire comme vous. Mettez vous à table avec lui et avec une assiette similaire. Mangez et régalez-vous. N’oubliez pas de donner à votre enfant des légumes que vous n’aimez pas forcément. Et bien sûr, montrez-lui l’exemple en en mangeant ! Comment voulez-vous qu’il aime les asperges si papa et maman n’aiment pas ?

On lui propose plusieurs fois le même légume

Si votre enfant ne connait pas un légume, il risque de ne pas l’apprécier. N’hésitez pas à lui proposer plusieurs fois le même légume. Cela permettra que votre enfant se familiarise avec ce nouvel aliment. D’après les spécialistes, il faudrait environ quinze exposition pour que l’enfant s’y habitue. Inutile de lui proposer le même légume à chaque repas pour autant. Ne soyez pas dans l’excès. N’hésitez pas à laisser les légumes en évidence dans la cuisine également. Inconsciemment, votre enfant va l’associer à la fois précédente où il l’aura goûté. Et il acceptera plus facilement d’y goûter lorsque vous lui reproposerez.

On fait son petit potager

Pour aider votre enfant à aimer les légumes, pourquoi ne pas lui faire comprendre d’où ils proviennent ? Et pour cela, rien de mieux que d’avoir votre propre petit potager. Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez très bien installer une jardinière sur le balcon avec quelques pieds de fraises, radis ou tomates cerises. Faites participer votre enfant : préparer la terre, planter, arroser, cueillir… N’hésitez pas également à lui expliquer ce que vous faites, vous pouvez vous aider de petits livres sur le jardinage adaptés à son âge.

Attention aux erreurs à éviter

Inutile de le piéger

Vous entendrez parfois des conseils de parents vous disant : « rajoute des légumes dans sa purée, il n’y verra que du feu ». Alors en effet, peut-être que votre enfant mangera sa purée. Mais cela ne veut pas dire qu’il appréciera le légume sous sa « vraie » forme. Le but n’est pas de leur faire manger des légumes sans qu’ils ne s’en rendent compte. De la même façon, lorsque vous lui donnez à manger, ne remplacez pas en dernière minute la cuillère que vous lui présentez. Il se rendra bien vite compte que la cuillère de compote que vous lui tendez à le goût de brocolis ! Cette méthode est à proscrire totalement car vous risquez de perdre la confiance de votre enfant. Ce dernier a toutes les chances après cela d’être encore plus capricieux lors des repas.

On ne le force pas

Votre enfant refuse absolument un des aliments. Cela se termine en crise de larmes… Inutile de le forcer à manger dans cette situation. Au contraire, vous risquez de faire tout le contraire de ce que vous recherchez. En le forçant à manger, vous prenez le risque que votre enfant associe cet aliment avec des pleurs. Et vous vous doutez bien que cela n’est pas bon pour poursuivre la diversification alimentaire. Laissez-lui le temps. Proposez-lui régulièrement cet aliment, sans le forcer. Il finira par y goûter de lui-même.

Et si vous aviez des recettes de légumes appréciées par les enfants ?

Quelques idées simples et différentes

  • Les courgettes spaghettis : armez-vous d’un économe et faites des spaghettis de courgettes
  • Les frites de légumes : cela fonctionne très bien avec les carottes, les patates douces, certaines courges…
  • Les chips de légumes : parfaits pour grignoter avec les doigts des carottes, des pommes de terre, des patates douces…
  • Les purées en tout genre : ici, vous pouvez laisser libre court à votre imagination pour faire goûter de tout à votre enfant
  • Les cakes, flans ou quiches : cela a plutôt l’apparence d’un gâteau et votre enfant appréciera de pouvoir le manger avec les doigts
  • Les soupes : quelles soient chaudes ou froides vous pouvez y mettre tous les légumes que vous voulez. N’hésitez pas à les adoucir dans certains cas avec du fromager ou un peu de crème fraîche
  • Les galettes ou croquettes de légumes : râpez vos légumes, ajoutez-y un œuf, un peu de farine et du fromage râpé. Mélangez le tout, donnez leur la forme souhaitée et passez-les au four
  • Les omelettes : si votre enfant aime les oeufs, pourquoi ne pas changer un peu de l’omette classique ? Ajoutez des champignons ou quelques dés de courgettes
  • Les lasagnes : un des plats très appréciés par les enfants quoi qu’il y ait dedans. Plusieurs options pour vous : poireaux/saumon, poivrons/viande hachée, épinard/ricotta, chèvre/carottes…
  • Les burgers : autre plat extrêmement apprécié des enfants. Vous pourrez facilement y mettre de la tomate, de la salade, des oignons…

Et pourquoi pas des recettes sucrées avec  des légumes ?

  • Carrot cake
  • Gâteau au chocolat et aux courgettes
  • Gâteau au chocolat et à la betterave
  • Tarte à la citrouille

N’hésitez pas à nous dire ce qui a fonctionné avec vos enfants, nous nous ferons un plaisir de compléter cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *