préparer accouchement hypnose

Pourquoi choisir l’hypnose pour la préparation à l’accouchement ?

L’hypnose est une technique qui est utilisée pour traiter l’anxiété depuis des centaines d’années. Un hypnothérapeuthe peut guider les patients tout au long du processus en relatant une histoire, en comptant, en chantant ou en posant des questions pendant qu’ils sont dans cet état de transe. Les séances d’hypnothérapie permettent de réduire la durée du travail et d’accroître le sentiment d’indépendance pendant l’accouchement Les avantages de l’hypnose pour l’accouchement comprennent : un travail plus court, une plus grande indépendance et une diminution de la douleur associée à l’accouchement.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état de transe, dans lequel les gens peuvent se glisser d’eux-mêmes ou avec l’aide d’un thérapeuthe qualifié. Dans cet état de relaxation, la personne a une suggestibilité et une concentration accrues.

Dans certains contextes, l’hypnose implique une induction par le langage (par exemple en utilisant des phrases telles que « Vous serez de plus en plus détendu »), un toucher léger destiné à apaiser (caresser légèrement votre bras), ou l’auto-hypnose où vous vous donnez des instructions afin d’entrer en hypnose. Cette est plus pratique mais demande beaucoup d’essais avant d’y parvenir. Il est important de se sentir à l’aise et en confiance avec l’hypnothérapeuthe.

L’hypnose peut être utilisée pour aider les gens à gérer la douleur, réduire le stress et l’anxiété, arrêter de fumer ou perdre du poids. Elle peut également être utilisée lors de l’accouchement en aidant la mère à se détendre, ce qui augmente son confort pendant le travail. Par exemple, si une femme a déjà subi une césarienne, elle est plus susceptible d’en avoir besoin à l’avenir. Cependant, il a été démontré que l’hypnose des femmes avant l’accouchement réduit ce risque.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Sous hypnose, les personnes sont capables de revisiter leurs souvenirs sans être submergées par ceux-ci. Ils peuvent se concentrer sur leur situation actuelle tout en ayant accès à des souvenirs d’enfance heureux où ils ont pu apprendre des techniques de relaxation qu’ils peuvent appliquer aujourd’hui pour gérer les problèmes suivants :

  • Douleurs de l’accouchement
  • Peur ou douleur associée aux aiguilles, aux procédures médicales ou à la chirurgie
  • Des souvenirs douloureux (comme des expériences de guerre)
  • Une période difficile de leur vie (par exemple, un divorce).

Depuis combien de temps cette thérapie est-elle utilisée ?

L’hypnose pour l’accouchement est utilisée en Europe depuis la fin des années 1950. Le premier cas enregistré a eu lieu en Angleterre, où une femme qui avait suivi des séances d’hypnose pendant six mois a commencé le travail sans aucun médicament contre la douleur ni anesthésiant. Pendant l’accouchement, elle est restée pleinement consciente et n’a ressenti aucune douleur, même en poussant. Après l’accouchement, elle a invité des spectateurs dans la pièce pour la voir suivre la thérapie, car elle l’appréciait tellement.

Pourquoi choisir l’hypnose plutôt que d’autres techniques ?

Il existe de nombreuses raisons de choisir l’hypnose pour l’accouchement plutôt que d’autres techniques. Tout d’abord, il s’agit d’une méthode très sûre. Elle n’implique aucun médicament contre la douleur ni aucune intervention chirurgicale, et est donc parfaite pour les personnes qui souhaitent éviter l’utilisation de médicaments. En outre, l’hypnose est une méthode très efficace. Il a été démontré qu’elle permet de réduire la durée du travail et d’accroître le sentiment d’indépendance pendant l’accouchement. Enfin, l’hypnose est une technique très confortable. Les patients peuvent se détendre et échapper à l’inconfort du travail en s’imaginant dans un endroit calme et heureux. L’hypnotiseur effectue un compte à rebours de 10 à 1, en chantant ou en posant des questions pour guider la mère vers un état de transe.

accouchement hypnose

Comment fonctionne l’hypnose pour la préparation au travail ?

L’entretien initial

L’utilisation de l’hypnose pour l’accouchement se fait en plusieurs étapes. La première étape est l’entretien initial entre la patiente et l’hypnothérapeute/obstétricien. Au cours de cette séance, les deux parties discutent des objectifs de la thérapie, de ce qui les met à l’aise pendant la thérapie et de leurs éventuelles craintes. En outre, c’est l’occasion pour le médecin d’enseigner des techniques d’auto-hypnose afin qu’elle puisse les pratiquer chez elle après l’accouchement. Cette rencontre permet également au médecin et à la patiente de se familiariser l’un avec l’autre afin de se sentir plus à l’aise lors de la thérapie .

Le déroulement d’une séance

L’hypnose proprement dite commence par une suggestion préhypnotique du médecin à la patiente, qui l’invite à s’imaginer dans son endroit préféré. Une fois qu’elle est détendue, il utilise des techniques de décompte ou d’autres stimuli pour la guider vers un état de conscience altéré. L’hypnothérapeute guide ensuite la patiente pendant le reste du travail en utilisant des techniques d’imagerie et de balayage du corps (sentir ce qui se passe dans son corps). Cela permet aux patients de se déconnecter de la douleur tout en continuant à réagir aux changements de leur environnement.

La préparation du bébé

La dernière étape du travail consiste à aider le bébé à s’adapter à la vie hors du ventre de sa mère. Parfois, les bébés naissent trop rapidement pour ce processus ; cependant, comme cette thérapie permet aux mères de se détendre tout en continuant à ressentir les contractions, les obstétriciens peuvent leur donner des conseils sur la façon de s’adapter plus rapide. Elle permet également au médecin et au bébé de se familiariser l’un avec l’autre avant leur rencontre en face à face.

Quels sont les effets secondaires et les risques ?

L’hypnose pour l’accouchement n’a pas d’effets secondaires physiques ou psychologiques et elle est très sûre. Elle n’implique pas d’anesthésie et ne comporte donc aucun risque lié aux anesthésiques. Elle présente également de nombreux avantages pour la mère et le bébé, tels qu’un confort accru pendant le travail, un besoin moindre de médicaments pendant l’accouchement et une meilleure réussite après la naissance car les mères et les bébés apprennent à se connaître avant la naissance.

Quels sont les avantages de l’hypnose pour l’accouchement ?

C’est une méthode très sûre

L’hypnose pour l’accouchement présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une méthode très sûre de soulagement de la douleur, sans risque pour la mère ou l’enfant. Elle n’implique pas de chirurgie ni de médicaments susceptibles de nuire au bébé. Enfin, cette technique permet à l’enfant de s’adapter plus rapidement à la vie en dehors de l’utérus, car il n’a plus l’impression d’avoir besoin d’être protégé d’un environnement hostile et ne lutte donc pas contre le fait de naître si rapidement après ses premiers souffles.

Cette technique a montré son efficacité

De plus, l’hypnose est très efficace. Des études ont montré qu’elle réduit la durée du travail et augmente l’autonomie de la mère pendant l’accouchement. Les techniques hypnotiques utilisées pendant l’accouchement aident la patiente à se détendre tout en continuant à ressentir les contractions et à réagir aux changements de son environnement. Cela rend le travail beaucoup plus supportable pour la mère et le bébé.

Elle apporte un confort optimal à la mère

Enfin, l’hypnose est très confortable pour les deux parties impliquées dans le processus car la mère s’imagine dans son endroit préféré. Cela lui permet de se détendre tout en continuant à réagir aux changements de son environnement. Cela augmente également la satisfaction des mères à l’égard de leur accouchement, car elles sont moins susceptibles de se sentir limitées par la douleur une fois que leur bébé est né.

L’hypnose est une technique sûre et efficace pour l’accouchement. Elle peut permettre aux femmes de s’évader des désagréments du travail et les aider à se sentir plus en contrôle tout au long de celui-ci en guidant leurs pensées. Les avantages de l’hypnose pendant l’accouchement sont nombreux : les patientes ressentent moins de douleur, le travail est plus court et les résultats post-partum sont meilleurs parce qu’elles ont pu s’adapter avant la naissance et se sentir à l’aise avec leur bébé. Cet article vous a donné un aperçu de l’efficacité de cette thérapie pour les mères en cours d’accouchement ; si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur ses effets secondaires ou ses risques, renseignez-vous auprès d’un professionnel compétent.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.